top of page

Quelle est la différence entre la poterie et la céramique ?

Dernière mise à jour : 16 janv.



La poterie et la céramique sont deux activités que l’on englobe souvent sans vraiment les différencier : vaisselle, pots, vases… ou tout autre objet que l’on sculpte et que l’on cuit.


Les deux termes sont d’ailleurs souvent considérés comme synonymes…


Pourtant, même si ces deux activités font partis d’une même discipline, il existe certaines nuances, dans leurs pratiques et aussi dans leurs objectifs. Découvrons-les !


Commençons par une rapide recherche dans notre bon vieux dictionnaire, peut-être y verrons-nous plus clair…


Poterie :

Art du potier ; fabrication d’objets divers, en particulier de pots, de vaisselle, à partir d’un mélange argileux que l’on façonne et que l’on cuit. (source : dictionnaire de l’Académie française)


Céramique :

Art de fabriquer des objets en terre cuite, faïence, porcelaine, grès, etc., et de les décorer.

(source : dictionnaire de l’Académie française)


Même si ces deux définitions semblent assez semblables, jouons au jeu des différences:

- Les matières : mélange argileux pour la « poterie », mais terre cuite, faïence, porcelaine, grès pour la « céramique ».

- Notion de « décoration» pour la céramique, notion non mentionnée pour la poterie.


Les deux définitions partagent la définition d’être un « art », celui de fabriquer des objets, mais la céramique mentionne la « variété de matières » ainsi que celle de « décoration ».


La poterie se concentre donc plutôt sur le rôle d’utilité. La tour de potier et les mains restent les instruments principaux. L’image que véhicule cette notion est une image d’artisanat, d’authenticité et de simplicité du résultat, sans fioritures ajoutées.


La céramique va plus loin en ajointant la notion de décoration, ce qui fait appel à la recherche de l’esthétique dans l’objet. En plus du tour de potier et des mains, la céramique fait appel à d’autre instruments plus précis comme des ébauchoirs, des rouleaux, des aiguilles… afin de travailler les formes et les détails.


Les créations purement artistiques et décoratives, sans réelle autre utilité autre que celle de décorer ou d’embellir, telles que les sculptures par exemple, ne peuvent pas être qualifiées de poteries, mais de céramique.


Les deux disciplines restent donc complémentaires et de la même famille...et tout dépend de son usage !



14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page